Déménagement et conseils de restitution du logement

La restitution du logement  fait partie de la réussite d’un déménagement. En effet, avant la remise des clés au propriétaire, le locataire se doit de remettre le logement dont il occupait dans un état conforme à l’état lorsqu’il occupait les lieux.

Avant tout, n’attendez pas que vous ayez fini de déménager pour restituer le logement. Parallèlement à l’organisation du déménagement, repérer les dégâts, même minimes (par exemple : papier peint déchiré), afin de pouvoir partir sans litige et récupérer la caution (somme versée à l’occupation des lieux).

Pour être sûr des tâches qui vous reviennent (ce qu’il faut réparer ou remettre en état initial), relisez le procès-verbal d’entrée dans le logement. En l’absence de dégâts, nettoyez les lieux car n’oubliez pas qu’il y a un degré de propreté à atteindre : la plus grande tâche revient dans la cuisine où il faut nettoyer armoires, tiroirs et étagères; il faut également essuyer et astiquer les surfaces en acier chromé, les glissières et les poignées de portes; nettoyer le four; dégivrer et nettoyer soigneusement le réfrigérateur; nettoyer soigneusement le lave-vaisselle; nettoyer les grilles d’aération…

A votre sortie des lieux, il faut remplir un état de lieux de sortie (procès-verbal de sortie), un document qui doit énumérer les points qui ont fait l’objet de restitution et ceux ne faisant l’objet d’aucune réclamation. Il faut noter que ce document doit être exact et objectif, c’est-à-dire, conforme au procès-verbal d’entrée et accepté par les deux parties (propriétaire et locataire). De plus, ce document va vous permettre d’exiger de votre propriétaire la libération de la caution. Ce qui fait que vous avez intérêt à ce que ce dernier ne constate aucun dommage à sa charge.

Aussi, n’oubliez pas que le locataire doit restituer complètement le logement le dernier jour où il libère les lieux. Et pour que le bailleur puisse restituer le dépôt de garantie, il faut que l’état des lieux à la sortie soit conforme à l’état des lieux à l’entrée.

Il faut remarquer que la « durée de vie » est un facteur déterminant de la remise en état car en effet, certains dégâts sont les résultats d’usure d’utilisation normale, et d’autres dommages soient causés par faute ou par négligence (ceux-ci sont couverts par l’assurance de la responsabilité civile privée) et que d’autres doivent reviennent la charge du propriétaire car leur dégradation est le résultat de leur usage au fil du temps (par exemple, un parquet vitrifié met 40 ans pour se dégrader, si tel est le cas, cela revient au propriétaire, dans le cas contraire, le locataire doit prendre en charge le remplacement ou la remise en état du parquet en question.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :